Nos filières : Café Kitché - Coopérative de femmes au Guatemala

Coopérative de femmes : Emanuel

Présentation

Le Café Kitché provient d’une petite organisation de producteurs à dominante de femmes, dans la communauté d’Emanuel, municipalité de NuevoProgreso, département de San Marcos, dans l’ouest du pays.

Il s’agit de ACOMNAT qui compte environ 30 producteurs dont la moitié de femmes.

Chaque famille possède entre 1 et 2 hectares en moyenne. Les familles s’occupent de la récolte, du traitement et du séchage au soleil de leur café, en apportant le plus grand soin à chaque étape.

Des conditions idéales !

L’altitude de ces territoires, qui varie entre 1 300 et 1 800 m, associée aux variétés aromatiques telle que le Bourbon, la Caturra et le Catuai, est idéale pour la culture d’un café Grand Cru.

Par ailleurs, le climat légèrement humide et les plantations sous ombrage permettent une bonne maturité des grains de café et des arômes bien développés.

C’est ce qui donne le café Kitché un café long en bouche avec des notes florales, de chocolat, de noix et d’agrumes, une bonne acidité et un corps intense.

Café en train de murir
Café en train de murir
Une belle de grappe de cerise
Fin de journée de récolte

La FECCEG

La plupart des associés sont d’anciens employés d’haciendas. Dans les années 90, suite à la chute des cours du café, ils ont dû abandonner leurs terres.

Depuis, grâce à un programme social, l’État du Guatemala a racheté les terres et les revendus aux familles des travailleurs avec un système de prêts à long terme.

Les associés sont membres de la FECCEG (FEderacionComercializadora de Cafés Especiales de Guatemala). C’est une organisation de petits producteurs dont l’objectif est le bien-être économique, social et environnemental des différentes familles.

Comment ? En facilitant une assistance technique pour la culture du café et aidant à l’exportation vers des marchés spécialisés.

Elle possède un laboratoire de contrôle de qualité où l’ensemble des lots des adhérents est ainsi testé.

Sa mission

Tout d’abord, la FECCEG permet un développement durable des organisations et de leurs communautés.

Cela se traduit par un système de prestations de services dans une logique de commerce équitable.

Réunion des membres de la coopérative
Café prêt à être récolté

Une croissance basée sur la parité

La FECCEG regroupe aujourd’hui presque 900 personnes, dont plus de 300 femmes, réparties entre 9 organisations, coopératives et associations.

La promotion de la reconnaissance du travail des femmes et l’égalité de sexes a toujours été un axe central pour la FECCEG.

L’association facilite aussi l’accès des femmes dans les instances de direction.

Grâce à une politique institutionnelle des genres, aujourd’hui plusieurs d’entre elles forment la Commission des Femmes, dont une partie siège au bureau de l’organisation

La FECCEG facilite aussi l’obtention de micro crédit pour la mise en place d’activité économique.

Ainsi, cette initiative permet de diversifier les sources de revenus et de ne pas dépendre seulement des ventes de café.

D’autres activités sont possibles, telles que l’apiculture, l’élevage de cochons, poules et chèvres, les plantes médicinales, la préparation d’aliment, ou les jardins biologiques.

Certification

Les caféiculteurs de la communauté d’Emanuel, sont certifiés commerce équitable par le système SPP : Symboles des Petits Producteurs.

Le logo SPP "Simbolo de Pequenos Productores"

Vous souhaitez commander nos produits ?